(+39) 080.4676776    (+39) 349.0797104    (+39) 392.2418646    info@vacancessuditalie.com

TRULLI, LES JOYAUX DE LA VALLÉE D'ITRIA

 

TRULLI DES POUILLES     
LES JOYAUX DE LA VALLÉE D'ITRIA

Vacances Sud Italie - Vos Vacances dans les Pouilles
(+39) 327.9011236 | (+39) 080.4676776 | info@vacancessuditalie.com


Constructions typiques de la Murgia dei Trulli (plateau situé entre les villes de Bari, Brindisi et Tarento) à forme conique en pierre, généralement recouvert de chaux, constitués d'un étage et surmontés d'un dôme, en ardoises, les trulli gardent un certain mystère autour de leurs origines. Aucun ne connaît précisément leur date de construction, ni la raison pour laquelle les habitants de cette partie des Pouilles ont été poussés à édifier de tels logements. Inexistants dans le reste de l'Europe, ils sont parsemés tout le long de la ravissante campagne, située au sud de Bari, mais dont la plus grande concentration se remarque autour d'Alberobello (classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1994), Martina Franca, Locorotondo, Cisternino,... sur une étendue de plus de 1.000 km². Quelques trulli sont également présents dans la péninsule salentine et aux abords du Monte Sant'Angelo dans le Gargano. 

Le terme Trullo, Trulli au pluriel, vient très probablement du grec tholos, signifiant coupole. Ces édifices en pierre calcaire, matériau de la région, existent sans doute depuis des millénaires. Malheureusement, malgré cette grande longévité, les historiens n'en savent que très peu sur leur histoire. Ils ne peuvent que souligner sur le fait que ces habitations, uniques en leur genre, se distinguent de par leur côté pratique et leur technique de construction des plus particulières. Fraîches en été, chaudes en hiver, les Trulli résistent à bon nombre d'éléments naturels et climatiques. De plus, ceux-ci sont très faciles à réaliser et de surcroît économiques. D'ailleurs, il n'est pas rare de voir de ci de là quelques chantiers de construction ou de rénovation à travers toute la vallée d'Itria.  

Les Trulli sont constitués de chiancarelle (fines plaques de pierre) qui sont posées et mise entre elles sans mortier. La plupart d'entre eux sont ensuite blanchis à la chaux (blanche) et un grand nombre, surmontés d'une croix, un pinacle en pierre (boule, cône ou mélange des deux) ou d'autres symboles à la signification inconnue, relevant de la magie ou de la superstition. Les toits (en ardoises) sont, quant à eux, souvent peints de mystérieux hiéroglyphes de couleur blanche ou grise. 

Certaines théories, très répendues, expliquent l'existence des trulli par l'esprit très astucieux des paysans eux-mêmes. La première d'entre elles se fixe sur le fait historique et avéré qu'au XV siècle, Ferdinand d'Aragon aurait posé l'interdiction formelle d'élever toutes constructions ou maisons permanentes dans la région méridionale ceci, afin de pouvoir user de la main d'oeuvre corvéable locale au gré de ses volontés. Les habitants, pour palier à cette interdiction, auraient donc bâti de telles maisons, facilement démontables en cas de déménagement forcé ou d'inspection royale. Une autre de ces théories, quant à elle, y verrait une forme subtile d'évasion fiscale des temps anciens. Il se fait que les Aragonais avaient mis en place jadis un impôt sur toutes les maisons de la région, mis à part celles qui étaient encore inachevées, ce dont les locaux profitaient dès lors en démontant en l'espace de peu de temps toutes les pierres non jointes de leurs toits (qu'il remontaient bien évidemment une fois le passage du percepteur effectué). Bien évidemment, ces quelques théories sont à prendre avec leur charme et la légereté d'un conte pour touristes car bon nombre de Trulli remontent à des temps encore plus anciens. Les plus vieux recencés au sein de la vallée et que l'on connaisse datent du XIII siècle, bien que la majorité n'ait que 100 ou 200 ans.Le côté à la fois simple et pratique de telles structures a longtemps posé la question de leur absence dans le reste du territoire méditerranéen, où le climat et les matériaux de construction sont pourtant souvent les mêmes. 

D'autres hypothèses actuelles les rapprochent, quant à elles, d'édifices similaires trouvés en Grèce, à Mycènes, les associant alors à une civilisation vieille de plus de 5.000 ans. Une hypothèse des plus intéressantes car les ports des Pouilles s'avèrent être les plus proches de ceux de la Grèce ancienne. En outre, une très grande partie de ce territoire se trouvait dans la zone d'influence de la Magna Graecia, composée de la région d'Italie du Sud et de la Sicile, toutes deux colonisées par les Grecs entre les VIII et III siècle avant J.-C. Néanmoins, cette théorie, bien qu'elle soit très intéressante, n'explique malheureusement pas pourquoi les Trulli occupent un espace géographique aussi limité du territoire.

Enfin, il est aussi soutenu qu'ils aient eu probablement un lien de parenté architecturale avec les maisons dites en pain de sucre de la Syrie et d'autres pays du Moyen-Orient. Les moines venus de ces contrés lointaines auraient dès lors construits pareilles bâtisses dans la région méridionale de l'Italie afin de posséder des structures nouvelles pouvant faire office de tombes ou de maisons pour ceux-ci, imités en cela par la suite par les locaux. De telles structures se seraient avérées parfaitement adaptées à la région, du fait de l'éparpillement de la population dans de petites fermes familiales. 

Quoi qu'il en soit, le mystère de leurs origines ne fait qu'ajouter au charme de ces bâtiments et fera voyager le visiteur dans un monde hors du temps.

Saviez-vous que... le seul endroit au monde a posséder des Trulli sur son territoire, à part les Pouilles, est la Rhénanie, en Allemagne. La raison est que les travailleurs immigrés, provenant des Pouilles, en ont construit quelque uns là-bas afin de mieux travailler dans les vignes.

Source informative : National Geographic, Guide 2013, italie du sud, pp. 188 et 189
Toutes nos photos concernant les Pouilles sur facebook : Vacances Sud Italie

 

  En arrière

Assistance
H24
Garantie et
compétence
Nous organisons
Vos vacances
Qualité des
services
Selection des
logements
attention
aux détails

Vacances Sud Italie conseille