MATERA - LA CITÉ DES SASSI

Pubblicato il

Matera en Italie du Sud – La cité des Sassi…Patrimoine mondial de l’Unesco

Sur les hauteurs des Murge, au relief accidenté et escarpé se trouve la ville de Matera, en Basilicate, une des régions de l’Italie du Sud. Elle abrite un site troglodytique majeur, inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco, connu sous le nom de “Sassi”. C’est un lieu extrêmement visité. En effet il a régulièrement servi de lieu de décor pour bon nombre de film (tel que le film “La Passion” relatant la vie de Jésus-Christ et dont le réalisateur ne fut autre que le fameux et controversé Mel Gibson). Depuis les temps les plus anciens, les hommes ont modelé le visage de Matera. De nos jours, l’activité moderne contraste avec le profond silence qui enveloppe la “capitale de la misère” telle que décrite par Carlo Levi à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Des quartiers juxtaposés sur de profonds ravins, le tout dominé par une imposante forteresse inachevée. La ferveur religieuse de la population locale ainsi que son attachement aux traditions s’expriment avec éclat lors des fêtes qui sont autant d’occasions de partager un plat de l’excellente cuisine locale.

Conseils Pratiques : Comptez au minimum une demi-journée pour avoir la possibilité de visiter l’essentiel : le Duomo, le musée Ridola et le Sassi. Une visite guidée de la vieille ville est conseillée afin de ne rien y manquer. L’idéal est néanmoins d’y passer la journée afin d’y découvrir toutes les beautés au travers du dédale immense de ruelles.

Que visiter à Matera ?

San Francesco : Édifiée en 1218, après une visite de François d’Assise (selon la légende), l’église a subi de profonds remaniements en 1670. Néanmoins, la partie rupestre primitive du 11ème siècle, dédiée aux Saints Pierre et Paul, a su conserver de belles fresques d’origine.

Le Palazzo Sedile : Ce palais, construit en 1540, fut le siège de l’administration communale de Matera jusqu’en 1944. De nos jours, il héberge le conservatoire de musique.

Le Duomo : La cathédrale de Matera, élevée sur un éperon rocheux qui sépare le sasso Caveoso du sasso Barisano, offre une superbe vue sur ce dernier. Achevée en 1270, la cathédrale appartient au style roman apulien.

Via Ridola : La via longe le sasso Caveoso et dessert successivement plusieurs édifices importants que sont l’église du Purgatoire (18ème siècle), le couvent Santa Chiara (17ème siècle) et le palazzo Lanfranchi.

Les Sassi de Matera : Petites maisons, à moitié construites et à moitié creusées dans la roche. Elles se succédant dans un désordre inexplicable le long des ruelles en pente du sasso Caveoso et du sasso Barisano. Le toit de l’une sert souvent d’assise à l’autre. Terrasses, passages et escaliers s’entre-mêlent tout au long de la strada Panoramica. Cette dernière conduit à l’église San Pietro Caveoso (17ème siècle), Santa Maria de Idris en partie creusée dans la roche et San Giovanni in Monterrone. Plus loin se trouve la maison grotte – casa grotta di Vico Solitario (reconstituée comme au temps jadis) et bien d’autres édifices religieux tels que Santa Lucia alle Malve et l’ancien monastère de la Madonna delle Virtù. Les nombreux édifices à visiter méritent d’être découvert au hasard d’une ruelle.

Envie de visiter Matera? Découvrez nos offres de séjour au Sud de l’Italie, notamment dans la Basilicate et à Matera